Monthly Archives: jeudi 29 mars 2012

You are browsing the site archives by month.

Muffins aux pépites de chocolat noir et blanc

IMG_2185 - Copie

Noir et blanc, c’est un peu mon état du moment. Un coup je suis dans un état de nerfs avancé, boulot et grosse pression qui arrive (aujourd’hui!) et qui décidera si oui je suis compétente dans ce que je fais ou non, et le lendemain je vois le soleil de mars et tous ces gens dehors et la bonne humeur qui l’accompagne, et j’ai juste envie de sortir de chez moi et de parler à tout le monde. Alors quitte à être tout noir ou tout blanc, autant que ça se mange.
Il faut dire merci à Héloïse, qui avait envie de muffins la semaine dernière, alors l’avantage d’avoir un blog de cuisine, c’est que les gens pensent à toi quand ils ont envie de manger! et celui-là je l’aurais sûrement pas fait toute seule. Mais tout le monde a dit « Ah! », « Oh! », quelle splendeur! (ok le dernier c’est peut-être moi qui l’ai rajouté.) J’ai même entendu: « c’est à la fois un muffin, un cookie et un fondant au chocolat. » Celle-là je dois dire que je l’avais pas vue venir, mais elle a gagné sa place dans ce billet, quand même. Faut pas déconner. Parfois ça fait du bien de s’auto-congratuler.

———————————————————————————————

Muffins aux pépites de chocolat noir et blanc

Préparation: 20 minutes
Cuisson: 15-20 minutes
Pour 12 muffins

Ingrédients:

- 85 g de beurre
- 110 g de chocolat au lait, en morceaux
- 250 g de farine
- 130 g de sucre
- 50 g de cacao en poudre non sucré (type Van Houten)
- 10 g de levure chimique
- 1/4 cuillère à café de sel
- 300 ml de lait fermenté
- 1 oeuf
- 1 cuillère à café d’extrait de vanille
- 180 g de pépites de chocolat noir
- 180 g de pépites de chocolat blanc

1. Préchauffer le four à 190°C, et remplir un moule à muffins de caissettes en papier.

2. Au micro-ondes ou au bain-marie, faire fondre le beurre et les carrés de chocolat, jusqu’à ce qu’ils forment une pâte lisse.

3. Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre de cacao, le sucre, la levure et le sel.

4. Dans un grand bol, mélanger le lait fermenté, l’oeuf et l’extrait de vanille jusqu’à ce que l’oeuf soit bien incorporé.

5. Verser le mélange chocolat beurre puis le mélange de lait fermenté sur les ingrédients sec, et mélanger délicatement jusqu’à ce qu’une pâte se forme. Ajouter les pépites de chocolat blanc et noir, et mélanger quelques secondes avec une spatule pour bien répartir les pépites dans la pâte.

6. Remplir les moules à muffins. Faire cuire au four 15-20 minutes, jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré dans le gâteau ressorte à peine humide avec seulement quelques miettes.

—————————————————————————————-

IMG_2183 - CopieLes trucs:

- Le lait fermenté (‘buttermilk’) se trouve en général en grande surface au rayon frais, ou dans des épiceries spécialisées (épiceries turques par exemple). S’il est introuvable, on peut utiliser la même quantité de lait dans laquelle on ajoute une cuillère à café de jus de citron, puis on laisse reposer 5 minutes: c’est prêt.
- Vérifiez la cuisson des muffins après 15 minutes, s’ils sont trop secs, ils perdront de leur texture moelleuse.

Source: légèrement adapté de The Curvy Carrot

Camembert rôti au cidre

camembert rôti au cidre

Ces jours-ci, j’ai besoin de comfort food. Ce matin, c’était mes premières tartines baguette-beurre depuis au moins 6 mois (disons depuis l’été dernier à la plage, quand tu as le temps d’acheter du pain frais tous les matins), et hier c’était du camembert. Même si le fromage est certainement plus important pour moi qu’une bonne partie de ma famille, j’en mange assez peu au quotidien. Alors quand je mange du camembert, il faut que ce soit le feu d’artifice: allez que je te le fais mariner 24h dans le cidre, et que je te le passe au four, sinon c’est pas si drôle. Si bon. Tout ça était assez improvisé, mais une bonne suprise je dois dire. Simplissime (2 ingrédients), et pas vraiment comme le plateau à fromage de papy et mamy, hein?

——————————————————————————————–

Camembert rôti au cidre

Préparation: 2 minutes + 24h de réfrigération
Cuisson: 20 minutes

Ingrédients:

- 1 camembert
- 50 cl de cidre

1. Couper le camembert en 6 sans le défaire. Le déposer dans un tupperware, couvrir de cidre. Fermer hermétiquement la boîte et laisser reposer au réfrigérateur 24h.

2. Sortir le camembert et vider le cidre. Placer les morceaux marinés dans un plat allant au four, cuire à 200°C pendant 20 minutes, ou jusqu’à ce que le camembert ait une apparence rôtie. Servir chaud avec du pain.

————————————————————————————————

camembert rôti au cidreLes trucs:

- Si le camembert change de couleur pendant qu’il marine, ne pas s’inquiéter, c’est normal et ça n’altère pas le goût.
- Il doit être possible de faire cette recette avec un jus de pomme non alcoolisé, mais je n’ai pas essayé.

Source: création clementinecuisine.

Salade d’herbes

salade d'herbes - herb saladQuoi, une salade d’herbes, mais t’as cru qu’on était des bovins? Je vous entends déjà chouiner là, mais c’est parce qu’il y a plein de trucs à comprendre que j’ai pas encore expliqués. Comme par exemple le fait que c’est pas « de l’herbe » mais « des herbes » (oui bon jusqu’ici, vous arrivez à suivre les chouineurs.) Mais surtout le fait que c’est les meilleures herbes, que tu choisis toi-même, oui oui, toi qui étais sur le point de fermer cette page, et donc que ça fait de cette salade *ta* salade préférée. Si tu mets toutes tes herbes préférées dedans, c’est logique, non? Cqfd. Moi, puisque tu le demandes, mes herbes préférées c’est le persil plat, la coriandre et le basilic. Le reste, bof. Et ça fait une salade certes toute verte, mais en vrai toute pleine de subtilités variées, « oh tiens, une bouchée de coriandre-aux-accents-orientaux », « hé! mais ce serait pas une feuille de basilic-comme-dans-une-bonne-pizza? », et pouf, tu voyages avec tes sens. Un peu comme dans la pub, quoi. Mais en mieux, vachement.

(Pour ceux qui s’inquiètent de la proportion de salades sur ce blog tout neuf, qu’ils respirent, bientôt ce sera gâteaux, cookies et féculents à volonté, faut pas déconner.)

—————————————————————————————–

Salade d’herbes

Préparation: 20 minutes
Pour 2 personnes

- 150 g de roquette
- 75 g de persil plat
- 75 g coriandre fraîche
- 50 g de basilic
- une dizaine d’amandes entières non salées
-  20g de beurre
- 1 cuillère à café d’huile d’olive
- 1 cuillère à soupe de jus de citron

1. Rincer abondamment les herbes et la roquette, égoutter dans un égouttoir à salade, puis essuyer avec du papier si nécessaire.

2. Mettre le beurre dans une poêle à feu moyen, puis faire sauter les amandes environ 10 minutes, jusqu’à ce que la peau ait foncé. Laisser refroidir, puis trancher grossièrement les amandes.

3. Mélanger tous les ingrédients dans un saladier. Servir à température ambiante.

——————————————————————————————–

salade d'herbes - herb saladLes trucs:

- Comme précédemment souligné, toutes les quantités d’herbes peuvent être ajustées selon les goûts.
- On peut aussi choisir d’autres herbes!
- Doubler les quantités pour 4 personnes.

Source: The Ottolenghi Cookbook 

Cobbler aux tomates cerises et comté

cobbler aux tomates cerises et au comté - cherry tomato and comté cobbler

Alors voilà, ça c’est un cobbler. Me demande pas ce que c’est, c’est pas la peine, je saurais pas t’expliquer. S’il fallait vraiment le faire, je dirais que c’est un croisement entre un crumble et un gratin. Bref, une tuerie. Enfin, sauf si tu aimes pas les gratins, mais alors là clairement, tu t’es gouré de page. Parce que moi + fromage fondu = amour. D’ailleurs, c’est peut-être pour ça que j’ai commencé à cuisiner, pour m’empêcher de manger tous les soirs du fromage fondu au micro-ondes sur une tranche de pain, comme à une certaine époque. Je n’exclus pas totalement cette théorie.
Le cobbler donc, celui-ci en l’occurrence, rappelle le pain chaud, les pâtes, les pizzas, tous les trucs bons que tu as toujours envie de manger mais dieu ou le ministère de la santé t’interdisent. Sauf qu’ici, c’est beaucoup plus original qu’une pizza: c’est même pas dans le dictionnaire, c’est dire. (NB: je n’ai pas ouvert de dictionnaire pour écrire cette entrée, si quelqu’un a le bon goût d’aller vérifier et de me contredire, ça me plaira assez moyen, alors gardez ça pour vous.) Il fond ce cobbler, il craquette sur le dessus, il a des petits goûts du sud au soleil, et il émerveille quand il sort du four. Il faut le faire, parce que des petites tomates cerises ça donne envie d’été, même si c’est un plat d’hiver.

—————————————————————————————————

Cobbler aux tomates cerise et comté

Préparation: 40 minutes
Cuisson: 50-60 minutes
Pour 3-4 personnes

Ingrédients:

Pour la base:

- 500 g de tomates cerises
- 2 oignons moyens, tranchés fin
- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
- 15 g de beurre
- 4 gousses d’ail, émincé
- 1/3 cuillère à soupe de thym sec
- 30 g de farine
- sel et poivre

Pour la garniture:

- 250g de farine
- 10 g de levure chimique
- 1/2 cuillère à café de sel
- 115 g de beurre froid, coupé en morceaux
- 110g de comté, râpé
- 30 cl de crème épaisse

1. Pour la base, mélanger l’huile et le beurre dans une poêle à feu moyen, puis verser les oignons. Cuire 20-25 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient caramélisés. Ajouter l’ail et le thym, cuire 1-2 minutes, jusqu’à ce qu’ils exhalent leur parfum. Retirer du feu et laisser refroidir.

2. Pendant que les oignons cuisent, préparez la garniture: dans un saladier, mélanger la farine, la levure, et le sel. Ajouter le beurre coupé et mélanger le tout avec deux couteaux ou à la main, jusqu’à ce que la consistance soit celle de grosses miettes. Ajouter 80g du comté (les 2/3), puis la crème épaisse. Mélanger à la fourchette quelques secondes, jusqu’à ce que les ingrédients secs soient humidifiés et la pâte collante, pas plus.

3. Préchauffer le four à 190°C. Dans un saladier, combiner les tomates, les  oignons cuits, les 30 g de farine, sel et poivre. Étaler le mélange dans un plat à gratin, puis recouvrir de larges cuillères à soupe de la garniture (utiliser une cuillère à glace par exemple.) Parsemer du reste de comté râpé. Cuire au four 50 à 60 minutes, jusqu’à ce que la garniture soit bien dorée et les tomates aient réduit. Laisser le plat 10 minutes hors du four avant de servir.

————————————————————————————————

cobbler aux tomates cerises et au comté - cherry tomato and comté cobblerLes trucs:

- On peut utiliser un autre fromage râpé, mais c’est toujours mieux de râper le fromage soi-même, car le râpé industriel contient des agents d’enrobages.
- J’ai opté pour beaucoup de garniture par rapport à la quantité de tomates, mais on peut doubler la quantité de tomates (1 kg) et garder les mêmes mesures du reste.
-  Le temps de cuisson dépend du four: il faut surtout vérifier que les tomates aient suffisamment cuit et rendu de leur jus avant de sortir le plat du four.

Source: légèrement adapté d’Annies Eats

Banana bread et glaçage caramel

banana bread et glaçage caramel - banana bread and butterscotch frosting

Un petit gâteau pour fêter le bébé blog, tout de même. Encore (déjà?) un nom à coucher dehors, mais que voulez-vous chers amis français, parfois l’anglais s’immisce et je ne sais qu’en faire, donc le voilà qui ressurgit. Je pourrais dire « gâteau à la banane », comme tout le monde, vous me direz, mais le concept de « bread » en anglais est bien plus vaste et souple qu’en France. Quelle ironie! et nous qui nous croyions les maîtres du pain. On appelle souvent « bread » ces gâteaux en forme de cakes, à la pâte moins humide que les gâteaux traditionnels. Celui-ci est un bel exemple, et le coquet glaçage au « butterscotch » (je vous l’ai épargné dans le titre en le traduisant faiblement) vient rehausser le tout avec brio. Un gâteau moelleux, crémeux, parfait pour un dimanche soir de retour de vacances, mettons.

Parfait aussi pour l’anniversaire d’une copine. (Quelqu’un connaît une Cécile dont c’est l’anniversaire aujourd’hui? Moi oui d’abord.)

—————————————————————————————————-

Banana bread et glaçage caramel

Préparation: 20 minutes
Cuisson: 30-40 minutes

Ingrédients:

- 3 bananes mûres
- 170 g de beurre doux, coupé en morceaux, à température ambiante
- 170 g de sucre brun
- 3 g de sel
- 3 oeufs
- 1 cuillère à café d’extrait de vanille (ou un sachet de sucre vanillé)
- 220 g de farine
- 10 g de levure chimique
- 60 g  de cerneaux de noix + une petite poignée pour décorer
- 110 g de cream cheese (type Philadelphia)

1. Le gâteau: Préchauffer le four à 170°C. Beurrer un moule à cake, réserver.

2. Peler et écraser les bananes à la fourchette. Dans un saladier, mélanger les bananes, 115 g (les 2/3) du beurre, 115 g (les 2/3) du sucre, le sel, la farine, les oeufs, la vanille et la levure. Battre au batteur électrique jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Ajouter les noix, puis verser dans le moule beurré.

3. Cuire 30 à 40 minutes, ou lorsqu’un couteau inséré dans le gâteau sort encore un petit peu humide (le gâteau ne doit pas trop cuire pour rester moelleux.) Laisser refroidir dans le moule pendant 10 minutes, puis démouler.

4. Le glaçage (à faire pendant que le gâteau cuit): Dans une casserole, faire chauffer le reste du beurre et du sucre avec 1 cuillère à soupe d’eau à feu doux, jusqu’à ce que le sucre soit dissout. Laisser cuire pendant encore 3 minutes, jusqu’à ce que la texture soit celle d’un caramel soyeux. Retirer du feu et laisser refroidir.

5. Dans un bol, mélanger le caramel et le cream cheese jusqu’à ce qu’il soit bien incorporé (mais pas trop pour ne pas trop liquéfier le glaçage.)

6. Pour assembler: étaler le glaçage sur le gâteau refroidi, garnir de quelques cerneaux de noix pour décorer.

——————————————————————————————-

banana bread et glaçage caramel - banana bread and butterscotch frostingLes trucs: 

- Si le glaçage est trop liquide, réfrigérer pendant quelques minutes.
- Si on est pressé on peut se passer du glaçage, bien qu’il soit divin. Mais le gâteau se suffit à lui-même.

Source: légèrement adapté de What to cook and how to cook it, de Jane Hornby.

Salade de concombre et pavot

salade de concombre et pavot - poppy seed cucumber salad

Autant commencer par une salade, c’est plus frais. Celle-là est toute jolie en couleurs, toute simple, et elle balance pas mal. C’est normal c’est mon héros Yotam qui l’a créée. Yotam c’est celui qui m’a donné envie d’acheter mon premier livre de cuisine. Tout ce qu’il fait, c’est beau, c’est bon, et c’est même pas vraiment difficile à imiter. Un héros je vous dis.
Alors voilà, une salade de printemps aux accents asiatiques, un concombre qui fait crac-crac, un piment qui réveille la papille, du vinaigre de riz pour l’acidité douce, et hop, on est prêt à déjeuner.

Ca y est, c’est lancé. Et si tu parles anglais, tu peux te lancer ausi.

——————————————————————————————-

Salade de concombre et pavot

Préparation: 15 minutes
Pour 2 personnes

Ingrédients:
- 3 mini concombres
- 1 piment rouge
- 2 cuillères à soupe de coriandre fraîche, émincée grossièrement
- 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
- 1 cuillère à soupe d’huile végétale
- une petite cuillère à soupe (10 g) de sucre
- 2 cuillères à soupe (25 g) de graines de pavot

1. Bien laver les concombre, puis les couper en 4 dans la longueur. Tailler des morceaux de 4 cm environ en diagonale.

2. Laver, trancher finement le piment, puis retirer tous les pépins.

3. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients, en malaxant avec 2 cuillères ou avec les mains pour que toutes les saveurs se mélangent. Servir immédiatement.

——————————————————————————————-

salade de concombre et pavot - poppy seed cucumber salad Les trucs:

- Si on conserve cette salade pour plus tard, pour éviter que le concombre ramollisse, faire mariner pendant 10 minutes puis vider la vinaigrette au fond du saladier. La salade peut alors être conservée au frigo pendant 24h.
-  L’assaisonnement s’ajuste selon les goûts: j’ai opté pour peu de sucre et ni sel ni poivre, mais c’est au choix!

Source: The Ottolenghi Cookbook

ça arrive

Ici bientôt il y aura mes recettes en français, avec des grammes et pas des cups. Il faut juste être un petit peu patient et aller faire un tour en attendant.